Avertir le modérateur

31/01/2011

Lettre ouverte à Valérie Pécresse pour demander des explications suite au refus de pré-inscrire en IUT des jeunes étrangers scolarisés en France

Quatre Vice-présidents de la Région Île-de-France écrivent à Valérie Pécresse pour demander des explications suite au refus de pré-inscrire en IUT des jeunes étrangers scolarisés en France.

Selon la Ligue des droits de l'homme, des jeunes étrangers scolarisés en France qui ont exprimé le souhait de s'inscrire en IUT pour des formations en apprentissage dans le cadre de la procédure d'admission post-bac (APB) se sont vu refuser ce choix car ces formations seraient «réservées » aux étudiants de nationalité française.

Dans leur lettre, Isabelle THIS SAINT-JEAN (Enseignement supérieur), Abdelhak KACHOURI (Citoyenneté), Emmanuel MAUREL (Formation professionnelle) et Henriette ZOUGHEBI (Lycées) demandent la communication par le ministère de l'Enseignement supérieur de « toutes les informations utiles permettant de mieux comprendre le fonctionnement de la procédure de préinscription des jeunes ainsi concernés et le cas échéant, les raisons d'un tel fonctionnement ».

___________________________________________________________

Paris le 31 janvier 2011,

 

Madame la Ministre,

Nous voulions, par ce courrier, vous saisir d’un grave problème.

En effet, alors que les lycéens se préinscrivent actuellement sur le serveur d’admission « Post Bac » pour faire part de leurs choix d’inscription dans une formation d’enseignement supérieur, plusieurs associations et divers médias évoquent une situation de « préférence nationale » pour l’inscription à certaines formations. Nous avons été très étonnés d’apprendre que les jeunes étrangers scolarisés rencontraient des difficultés à se préinscrire dans une formation par apprentissage dans le supérieur.

Lire la suite

18/02/2010

Non, la France n'investit pas dans son avenir!

marianne enceinte.jpg

J’imagine que vous avez vu comme moi la campagne de communication lancée par le gouvernement sur le grand emprunt où l’on voit une femme enceinte avec ce slogan « La France investit dans son avenir ». C’est un vrai scandale et le PS a raison par la voie de son porte-parole, Benoit Hamon de le dénoncer.

En effet -et il faudra que je revienne plus longuement sur ce point à l’occasion d’un autre article (en attendant vous pouvez aller voir l’explication qu’en a donnée Bertrand Monthubert face à Valérie Pécresse au micro de France Inter).

- le « grand emprunt » n’a de « grand » que le nom et les milliards annoncés pour la recherche n’y sont pas. C’est en millions qu’il faut compter et non pas en milliards ! Le gouvernement, contrairement à ses campagnes de com., investit donc bien peu dans l’avenir de la France.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu